Témoignage

  • Mise en ligne : 05/12/2019
Il vit, le Christ-3

Témoignage de Mathilde volontaire du diocèse et de Dom&Go au Zimbabwe

Quelle est ta mission ? Et comment la vis-tu depuis ton arrivée ?

IMG_20190928_115423 IMG_20190928_115423  Ma mission est d'enseigner le français dans un internat de filles à Chischawasha, village près d'Harare, la capitale. L'école compte plus de 400 élèves, de Form 1 à Form 6 (équivalent de la sixième à la terminale). Les filles ont toutes des rêves ambitieux, comme aller dans de grandes universités pour quitter le Zimbabwe et travailler à l'internationale. Pour cela elles passent le concours de Cambridge qui leur ouvrent des portes sur ces grandes écoles dans le monde entier.

Pour ma part, j'enseigne aux Form 1 et Form 2 (4 classes de 50 élèves) et donne des cours individuels pour les plus agées qui veulent apprendre le français. Cette mission me rend très heureuse. C'était un défi pour moi au début parce que je n'avais jamais enseigné et que je devais moi-même trouver une méthode, créer des cours sans savoir ce qui était le mieux pour elles. Mais nos cours se sont avérés très joyeux. Savoir parler français pour, pourquoi pas, aller continuer leurs études en France est une jolie ambition qui garantie une grande motivation pendant les leçons. On a créé de beaux liens, de professeur à élève pendant les cours et d'amitié pendant le reste de la journée.

  • Quel est ton regard sur ton volontariat ? Les premiers étonnements ? Les surprises heureuses ? Et celles plus étonnantes ou difficiles ?

Le volontariat est pour moi un beau moyen de découvrir le monde, de nouvelles cultures avec une dimension de gratuité, de service, qu'il n'y a pas dans le tourisme. J'ai découvert la pauvreté. Même si les élèves font partie des familles les plus privilégiées, le pays subit une crise économie avec une inflation de plus de 200 %, donc tout le monde en pâtit. La vie est dure pour tout le monde. Mais ce qui m'a particulièrement marquée, c'est leur joie de vivre, les sourires sur les visages, le désir de toujours bien accueillir celui qui frappe à leur porte. Plusieurs m'ont dit en effet « la situation a beau être difficile, on est en vie, donc on est heureux. Heureux dans la souffrance et la difficulté ». C'est un beau témoignage.IMG_2085 (2) IMG_2085 (2)  

Par rapport à moi-même, c'est un temps fort où je suis constamment confrontée à mes faiblesses, mes difficultés, mes désirs, mes ambitions. Le plus dur, mais le plus beau, est certainement ces moments de solitudes (il n'y a aucun autre volontaire dans le pays ou les pays voisins avec lesquels je pourrai sortir et boire une bière de temps en temps !)

  • Ce qui t’a poussé à donner de ton temps pour partir en volontariat ?

J'ai voulu partir après mes deux années de prépa littéraire, pour quitter le monde des livres, des concepts, des idées et découvrir celui de la vie concrète et réelle tout en me mettant en difficulté. Je voulais m'aventurer dans ce qui m'était inconnu et me laisser transformer par tous ces moments vécus et partagés.

  • Tes projets en mission (vie de tous les jours, voyages, ...) pour les 6 prochains mois

En rentrant en France je fais un stage de 6 mois à Paris, à Radio Classique.

 IMG_20190913_173404 IMG_20190913_173404   IMG_20190929_175017_1 IMG_20190929_175017_1   IMG_20191027_085708_1 IMG_20191027_085708_1  

Dom&Go 

C'est un service de volontariat international, créer par les frères dominicains de la Province de France  

L’objectif est d’offrir à de jeunes chrétiens l’occasion de grandir spirituellement & humainement par une mission de service & par la vie commune à travers le réseau mondial de la famille dominicaine.

>> Le site <<